....
  : [ 1  ]
2017-10-11, 05:01 PM
chaher
::() ()::
  chaher



19

+
0


Oct 2017


-




6922
chaher
 
....






-----------De toutes les cultures industrielles, actuellement
pratiques en Algrie, celle du tabac est de beaucoup la pus
importante ; elle occupe une superficie de 25.000 hectares
environ ; elle compte un nombre de planteurs considrable
variant de 8 22.000 suivant que l'anne est plus ou moins
favorable aux oprations culturales, La production qui oscille
aux environs de 150.000 quintaux a pu atteindre certaines
annes favorables le chiffre de 297.000 quintaux (en 1925
notamment) ; elle donne lieu chaque anne des transactions
commerciales suivies, tant l'intrieur du pays qu'au dehors,
avec la Mtropole et l'tranger. L'importance (le cette culture
s'accrot du fait qu'elle revt un caractre essentiellement
familial et qu'elle intresse au premier chef la population
musulmane qui, soit directement soit en mtayage. exploite
presque en totalit les superficies cultives en tabac.
HISTORIQUE DE LA CULTURE DU TABAC EN
ALGÉRIE.
-----------On ne possde que des renseignements assez vagues
sur cette culture au temps de la domination turque. Bien que
certains monarques de l'Orient aient condamn l'usage de
priser et de fumer, sous le prtexte que le Coran dfend de
s'enivrer et que le tabac produit une sorte d'ivresse, l'habitude
de fumer se rpandit en Orient aussi vite qu'en Occident. Des
tribus algriennes cultivrent certaines varits originaires croiton
du Levant' et du type Samsoun ( Tableau de la situation des
Etablissements Franais dans l'Algrie, 1845-1846.) ; varits sans doute peu
productives niais qui donnaient un tabac de qualit suprieure.
trs parfum et par suite fort estim des Musulmans.
-----------La rgion situe l'Est d'Alger, au voisinage de la
Kabylie. fournissait au march d'Alger le type dit Khachna ;
les environs de Bne taient rputs pour leur Arbi, vendu
11/10/2017 le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;alger de ma jeunesse,Venis,pieds_noirs,photos de classe,vues aeriennes;http://alger-roi.fr
le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;http://alger-roi.fr 2/9
Bne et Constantine. La production suffisait peine la
consommation.
-----------Ces renseignements quoique fort limits avaient leur
valeur ; ils attestaient la possibilit (le pareille culture, et
dsignaient deux parties de l'Ancienne Rgence comme
susceptibles de permettre la rcolte d'un excellent tabac. C'est
d'ailleurs l qu'aujourd'hui la plantation est lit plus dveloppe,
l que les feuilles cueillies sont le plus estimes. Aprs 1830, le
problme devait changer (le termes, il tait bien question
d'assurer la consommation locale mais il s'agissait aussi de
fournir la Rgie franaise une partie de son ravitaillement en
tabac exotique. Ce fut elle en effet qui prit, ds 1843, la
direction (les mesures propres crer d'importantes plantations
de tabac en Afrique.
-----------Les premires exploitations europennes se
dvelopprent dans les environs (l'Alger et plus
particulirement dans le Sahel. La province d'Alger resta
d'ailleurs celle o le nombre des planteurs fut le plus grand et
les surfaces plantes les plus tendues. Bientt la culture se
porta (lu ct de la Kabylie o les Musulmans se livraient (le
temps immmorial la plantation de petits champs de tabac et
la qualit s'amliora. La province de Constantine, son tour,
se livra surtout en milieu indigne, des plantations aux
environs de Bne et de La Calle o, non loin du littoral,
existaient des sols excellents. Enfin, et le fait est noter, en ces
premires annes, la province d'Oran ne resta pas en retard sur
celles du centre et de l'Est. Les Europens, en majorit
espagnols, furent sduits par les bnfices raliser.
Malheureusement par suite d'arrosages abondants ils
n'aboutirent qu' produire des tabacs trs aqueux, dont le
feuilles schaient mal et qui, au surplus, taient sans saveur et
brlaient difficilement. Ce fut l une premire raison
l'abandon de cette culture en Oranie : il s'y ajouta la qualit des
eaux fort chlorures sur certains points.
-----------L'histoire de la culture du tabac, pendant toute la fin
du sicle dernier, fut domine par le conflit latent qui s'est
lev entre les planteurs et la Rgie franaise : celle-ci, forte de
l'appui qu'elle avait donn aux premiers colons, prtendit rester
matresse du march algrien en diminuant ou en augmentant
ses achats, en les suspendant au besoin, ou en abaissant et
relevant ses prix. Cette situation se prolongea avec des crises
plus ou moins aigus jusqu'en 1905. C'est ce montent que
l'tablissement d'un impt sur le tabac consomm en Algrie
modifia la situation, puis les annes de guerre la bouleversrent
plus radicalement encore.
-----------Devant les statistiques annuelles (voir tableau : Annexe
11/10/2017 le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;alger de ma jeunesse,Venis,pieds_noirs,photos de classe,vues aeriennes;http://alger-roi.fr
le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;http://alger-roi.fr 3/9
1), force est de se rendre l'vidence. La taxation des tabacs
(1906) n'a nullement entrav la culture ; elle lui a t plutt
favorable. - (Le nombre des planteurs passa de 6.974 en 1905
13.529 en 1913). - De mme la guerre de 1914, en crant
des besoins nouveaux, apporta des raisons nouvelles
d'accrotre la production. Le maximum fut atteint en 1926,
avec 33.000 hectares de superficies cultives.
-----------De 1939 1942, les superficies cultives se sont
peu prs maintenues. A cette date les planteurs se sont trouvs
devant des conditions de culture et d'existence de plus en plus
difficiles. Sur le plan agricole, ils manquaient frquemment de
moyens de labours et d'engrais ; sur le plan des conditions
d'existence, il devenait souvent pour le cultivateur plus
intressant de s'adonner aux cultures vivrires plutt qu'aux
plantations de tabac. Ces cultures vivrires leur permettaient
tout d'abord d'assurer la subsistance d'une famille en gnral
nombreuse (la culture du tabac tant surtout pratique par (les
Musulmans) et d'couler utilement le surplus de leurs
productions. C'est ainsi qu'en 1945, anne catastrophique, les
rcoltes de tabac tombrent 42.500 quintaux seulement.
Cette situation critique ne manqua pas d'chapper
l'Administration, intresse pour des raisons fiscales au
maintien et mme au dveloppement de la culture algrienne
du tabac.
-----------C'est pour cela qu'en 1946 le Gouvernement Gnral
de l'Algrie prit la dcision d'attribuer aux planteurs un kilo de
bl par kilo de tabac livr aux organismes stockeurs.
-----------Cette mesure gouvernementale a eu des rsultats
intressants et la rcolte de 1946, compte tenu aussi des
facteurs moins dfavorables que les annes prcdentes, a
atteint le chiffre approximatif de 170.000 quintaux, chiffre qui
s'est maintenu en 1947.








LES RÉGIONS DE CULTURES ET LES VARIETES DE
TABACS.
-----------La petite Kabylie (Ouest de Bougie) et la plaine de
Bne produisent la plus grande partie des tabacs priser
d'Algrie. Quelques plantations de tabac priser sont faites,
chaque anne, aux environs de Tlemcen et de Mascara, ainsi
que dans les Oasis, situes l'Est de Touggourt : El-Oued,
Gumar, Debila, Tarzout, o l'on cultive une varit de tabac
nomme Soufi, qui sert prparer une poudre priser, la
Neffe, odeur trs pntrante, en faveur auprs des indignes.
-----------Il existe plusieurs varits de cette espce dans les
lieux indiqus ci-dessus, ainsi que plusieurs sortes
commerciales nommes suivant les rgions de production
11/10/2017 le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;alger de ma jeunesse,Venis,pieds_noirs,photos de classe,vues aeriennes;http://alger-roi.fr
le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;http://alger-roi.fr 4/9
------------ Bersili, clans la plaine de Bne ;
------------ Babori ou Batori, des monts Babors ;
------------ Khentira, de Tlemcen et Mascara Soufi, des oasis
d'El-Oued.
-----------Les tabacs fumer proviennent des plantations de la
Grande Kabylie, de la rgion de l'Alma et des Issers, des
plaines de la Mitidja et de Bne.
-----------L'Algrie, en raison de la dispersion de ses plantations
dans plusieurs rgions des dpartements d'Alger et de
Constantine produit des tabacs de qualits varies, convenant
plus particulirement la fabrication (les cigarettes et des
tabacs fumer.
-----------Les produits de la Grande Kabylie, de la rgion des
Issers et du Djendel, par exemple, sont recherchs par les
industriels en vue (le la confection (les cigarettes. Certains
tabacs (le ces rgions sont lgers et parfums.
-----------Les produits de la Mitidja, les tabacs dits Chebli
notamment, bien connus conviennent la fabrication (les
tabacs empaquets, utiliss pour la pipe et pour la cigarette.
La plaine (le Bne donne d'excellents tabacs, varis comme
couleur souvent jaune clair ou orange, aromatiques, dsigns
sous les noms de Tabac colon, Safi, H'Sfeur, Namra. et dont
quelques-uns peuvent tre employs avantageusement en
mlange avec certain., tabacs trangers.
LES TABACOOPS.
-----------La culture (lu tabac a donn naissance des
manifestations heureuses de la coopration dans le domaine du
magasinage, du classement et (le la vente en commun des
produits.
-----------Il existe actuellement trois " Tabacoops "
------------ La Tabacoop de Bne,
------------ La Tabacoop kabyle,
------------ La Tabacoop de la Mitidja.
-----------La premire nomme est la plus ancienne. Pour
faciliter les oprations de rception, de triage, de classement et
de livraison des tabacs, cette cooprative a construit des docks
trs importants Mondovi et Bne. Elle a organis
l'exportation des tabacs en feuilles, cr des marques
commerciales correspondant aux crus spciaux de la rgion,
encourag les planteurs par des primes et de plus, favoris la
culture des tabacs feuilles larges, tissu fin et lger, ctes
minces.
EXPÉRIMENTATION. - CLASSIFICATION DES
11/10/2017 le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;alger de ma jeunesse,Venis,pieds_noirs,photos de classe,vues aeriennes;http://alger-roi.fr
le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;http://alger-roi.fr 5/9
TABACS.
-----------Il faut ajouter que la cration de la Station
exprimentale de Barral a permis d'tudier comparativement
les varits de tabac de la rgion de Bne et d'amliorer l'une
des varits faisant partie des mlanges cultivs dans cette
rgion. Cette varit, dsigne sous le nom de tabac Cabot,
donne des produits homognes et de bonne qualit, rpondant
aux desiderata des planteurs et des commerants. L'essai (les
varits trangres n'a pas t nglig, ce qui a permis de
constater que certains tabacs d'Orient : Xanthi, Samsoun, par
exemple, pouvaient donner dans cette rgion des produits
d'excellente qualit en les faisant scher, selon les procds
usits dans leur pays d'origine.
-----------La classification de base est la suivante la Tabacoop
de Bne
-----------Zina long, mesurant au minimum 32 cm.
-----------Zina court -26
-----------Choucha long -22
-----------Choucha court -18
-----------Arfi long -25
-----------Arfi court -18
auxquels s'ajoutent les tabacs non marchands.
----------Ces catgories s'augmentent de celles des tabacs
clairs, des tabacs en feuilles larges qui font l'objet de primes
qui peuvent se cumuler selon les cas ; ces primes ont vari en
1929 de 50 150 francs par 100 kilos. Ces catgories
indiques ci-dessous
------------ Tabacs clairs dits : Safi,
----------------------Safi suprieur,
----------------------H'Sfeur,
----------------------H'Sfeur suprieur.
se subdivisent elles-mmes en cinq sortes, savoir
----------------------Zina long ou court,
----------------------Choucha,
----------------------Arfi long ou court,
dont les longueur, minima sont respectivement : 31, 26, 18, 25
et 18 centimtres.
-----------Les tabacs feuilles larges forment une classe part
divise en 4 sortes, ce qui porte le nombre de ces dernires
plus de 30 pour les produits offerts au commerce par la
cooprative de Bne.
-----------Ce classement, rgulirement appliqu, donne plus de
valeur aux tabacs qui en sont l'objet, car chacun des lots
prsents la vente ne comprend que des feuilles semblables.
11/10/2017 le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;alger de ma jeunesse,Venis,pieds_noirs,photos de classe,vues aeriennes;http://alger-roi.fr
le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;http://alger-roi.fr 6/9
Ces lots de sortes homognes plaisant plus particulirement
aux commerants et aux industriels par de nombreux avantages
estimation, fabrication, spcialit, etc...
-----------Paralllement la Tabacoop kabyle et celle de la
Mitidja ont exerc une influence analogue dans le dpartement
d'Alger. Des docks importants ont t difis Camp-duMarchal,
aux Issers, BordjMnaiel, l'Alma, El-Affroun et
Boufarik.
-----------Les tabacs sont classs en quatre grandes catgories .
-----------1 ) Tabacs courants,
-----------2) Tabacs dits de revente spciale,
-----------3) Tabacs dits de revente ordinaire.
-----------4) Tabacs dits " infrieurs ".
-----------Ces catgories sont elles-mmes suhdivisesen
diffrentes classes suivant la longueur des feuilles.
-----------Enfin, les services agricoles administratifs qui
possdent plusieurs stations d'exprimentation uvrent, en
liaison avec les organismes coopratifs, pour imposer des
mthodes rationnelles de culture et obtenir un slectionnement
rigoureux des semences.
-----------Des progrs trs importants ont t obtenus dans ce
domaine par l'application gnralise du binage, de
l'pamprement, du buttage, de l'cimage et de
l'bourgeonnage.
-----------Par ailleurs, les porte-greffes sont l'objet d'un choix
tout tout particulier . Ils doivent rpondre aux caractristiques
ci-aprs .
------------Tige courte
------------feuille, rapproches qui rsistent mieux aux vents
violents du dbut de l't
------------Feuilles lancoles larges, minces, cotes plus ou
moins prononces, nervures perpendiculaires la principale
------------Rsistant la scheresse et aux maladies
cryptogamiques
PRIX DES TABACS EN FEUILLES.
-----------Jusqu'en 1941, les Prix de vente des tabacs eu
feuilles taient fixs contradictoirement entre les planteurs et
leurs acheteurs, et les cours taient fonction de l'offre et (le la
demande.
-----------Au cours d'une mme campagne les prix variaient
l'extrme , les rsultats de la rcolte influant intensment sur
les cours retenus.
-----------C'est ainsi qu'au cours des annes 1918-1927-1928,
annes de trs large production (24 ,26 et 23 milliers de
11/10/2017 le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;alger de ma jeunesse,Venis,pieds_noirs,photos de classe,vues aeriennes;http://alger-roi.fr
le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;http://alger-roi.fr 7/9
tonnes) une mvente prolonge abaissa de manire critique les
pris offerts et ce malgr l'intervention rgulatrice de la Rgie
franaise et des coopratives.
-----------En ce qui concerne le mode de fixation des prix
aucun document susceptible de permettre un examen
approfondi des variations de prix n'est en la possession de l'
Administration.
-----------Du bulletin des cours, publis titre purement
indicatif, par la Chambre de Commerce d'Alger, il ressort que
les prix moyens, appliqus dans les annes qui prcdrent
immdiatement les hostilits furent les suivant; :
-----------1937 : 480 770 F le quintal
-----------1938 : de 480 750 Fle quintal
-----------1939 : de 550 850 F le quintal.
-----------En 1941, paralllement une organisation rationnelle
des ventes, l'Administration a fix par voie d'arrt les prix
appliqus aux ventes effectues par les planteurs aux
Tabacoops et par ces dernires fabriques.
-----------Les prix de base retenus ont t les suivants par
quintal
Campagne
en F, prix d''achat aux
planteurs
En F, prix d'achat aux
Tabacoops
BONE
Autres
rgions
BONE autres rgions
1941-42 931 974 1.200 1.250
1942-43 1.502 1.520 1.950 2.000
1943-44 1.730 1.880 2.250 2.500
1944-45 2.250 2.400 2.900 3.200
1945-46 4.200 4.200 5.500 5.500
1946-47 6.900 6.500 9.000 8.500
-----------Ces prix de base sont affects de coefficients
variables suivant la qualitdes tabacs dtermins d'aprs les
classification, ci-dessus numrs..
-----------Pour la campagne 1948, les prix ont t dtermins
sans l'intervention de l'Administration et en accord entre les
tabacoops, d'une part et les diffrentes parties prenantes
d'autre part. Les prix de base moyeux retenus ont t de :
-----------11.000 F le quintal pour les tabacs de Bne,
-----------11.700 F le quintal pour les tabac des autres rgions.
INDUSTRIE ET COMMERCE
-----------En priode normale une grande partie de la recolle
algrienne est manufacture sur place. D'une enqute
11/10/2017 le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;alger de ma jeunesse,Venis,pieds_noirs,photos de classe,vues aeriennes;http://alger-roi.fr
le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;http://alger-roi.fr 8/9
effectue par l'Administration en 1926, il ressortait que
cinquante usines, utilisant une population ouvrire importante
(2.088 hommes et 2.892 femmes) et une force motrice de
1.100 C.V assuraient dans les meilleures conditions la
fabrication des divers produits mis la consommation
intrieure ou exports.
-----------La rpartition des fabriques en 11926 tait la suivante
-----------Dpartement d'Alger Alger et Blida) : 21
manufactures qui fabriquaient au total un peu plus de 10.000
tonnes. Les plus importantes de ces fabriques occupaient
respectivement 720, 521, 259, 218, 195, 170 et 158 ouvriers
et ouvrires.. La plus puissante, d'entre elles produisait de
3.500 4.000 tonnes par an.
-----------Dpartement d'Oran Sept usines seulement. Leur
production s'levait en 1926 3.700 tonnes. La principale usine
d'0ran employait 585 ouvriers et disposait d'une force motrice
de 100 CV pour une production de 2.300 2.500 tonnes.
-----------Dpartement de Constantine : 19 usines qui
comptaient 519 ouvriers et utilisaient une force motrice de180
CV.
-----------Les fabriques algriennes utilisent pour la plupart un
matriel trs moderne ( machines cigares ou cigarettes,
machines empaqueter et vigneter) et de 1926 au dbat des
hostilits l'industrie des tabacs s'est dveloppe suivant une
progression trs rapide.
-----------Mais il certain que la priode de guerre a
considrablement rduit cette activit en raison des difficults
rencontres par les industriels tant pour le renouvellement et
l'entretien de l'outillage que pour l'approvisionnement en
matires premires.
-----------Sur ce second point, la situation prsente un certain
caractre de gravit. En effet, les fabricants incorporent dans
leurs produits un certain pourcentage de tabacs exotiques,
pourcentage qui en priode normale est de l'ordre de 50%.
-----------Or, dans la conjoncture actuelle, il se rvle trs
difficile de raliser un approvisionnement correct tant en
qualit qu'en quantit.
-----------La lecture de l'tat ci-joint (annexe II), donnant le
dtail des importations de tabacs trangers par pays d'origine
de 1939 1947 permet de remarquer que les principaux pays
fournisseurs sont traditionnellement le Brsil et la Rpublique
Dominicaine.
-----------La presque totalit des achats de tabacs l'tranger
se faisant actuellement dans le cadre du plan Marshall, les
approvisionnements dans les pays d' Amrique Latine ne sont
possibles que dans la mesure o l'E.C.A les admet.
11/10/2017 le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;alger de ma jeunesse,Venis,pieds_noirs,photos de classe,vues aeriennes;http://alger-roi.fr
le tabac en Algerie,documents algeriens,venis;http://alger-roi.fr 9/9
-----------Il serait donc souhaitable que dans le cadre des
accords commerciaux, des possibilits soient offertes aux
Fabricants algriens de se procurer les tabacs exotiques qui
correspondent le mieux aux besoins de leur fabrication.
-----------Ainsi que le montre l'tat ci-joint (annexe III), le
tabac, aprs une clipse due aux circonstances difficiles
inhrentes aux hostilits, tend reprendre tant au point de vue
culturel qu'au point de vue industriel, la place importante qu'il
occupait en 1939.
-----------Les fabricants ont en effet atteint en 1941 un niveau
sensiblement gal celui d'avant-guerre et si les exportations
de produits fabriqus n'ont pas repris leur volume antrieur , il
convient de considrer qu'entre temps les besoins de la
consommation intrieure ont augment de 50%.



:

  

()

, , ....

....


«      | - »



: ....
... ... ... chaher 0 2017-10-11 04:56 PM
.... chaher 0 2017-10-11 04:51 PM

Content Relevant URLs by vBSEO
- - -


+1 08:41 AM


( )



1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89